Ce mardi 1er décembre 2020 c’est la journée mondiale de lutte contre le SIDA

Un geste de soutien ?

Marquez votre solidarité en arborant le Ruban Rouge afin d’une part de soutenir la lutte contre le SIDA mais aussi votre soutien contre toutes les formes de discriminations et de rejets sérophobes.

Notre Maison Arc en Ciel peut vous en fournir toute l’année.

Lutter contre les comportements sérophobes c’est aussi être bien informé.e et pour ce faire nous avons rédigé cet article afin que vous puissiez obtenir les informations en matière de prévention au VIH et aux autres IST.

Si une question reste en suspens, n’hésitez pas à prendre contact avec nous ou avec nos collègues du Centre de Planning Familiale FPS de Verviers avec qui nous lançons dès aujourd’hui la Plateforme Verviers Test pour une informations claire sur les dépistages des IST en région Verviétoise.

La prévention combinée

Pour une bonne stratégie de prévention aux infections sexuellement transmissible c’est la prévention combinée.

La prévention combinée, c’est quoi ?

Il s’agit d’une stratégie de lutte contre le VIH et les autres IST. Plus précisément, c’est la combinaison de plusieurs outils de prévention en fonction de sa situation, de ses besoins, de ses pratiques ou de son mode de vie.

L’intérêt de la prévention combinée est l’élargissement de choix de stratégies de prévention, permettant à tout en chacun de choisir en fonction de sa sexualité.

Même si le préservatif reste un moyen de protection, le dépistage et le traitement ont aussi leur rôle majeur dans la prévention du VIH et des IST.

Dans la gamme des outils de prévention ou de réduction des risques en matière de santé sexuelle, nous avons :

  1. Le préservatif bien sûr qui reste l’un des moyens protection le plus courant et efficace (que ce soit le préservatif masculin ou féminin)

Sur l’ensemble des sites ou dans chaque préservatif vous trouverez la bonne technique de pose de celui-ci. Si vous avez des rapport FSF et que vous vous posez des questions sur les risques en matière de sexualité lesbienne, nous vous conseillons de parcourir le site gotogynéco.be.

 

  1. La Prep est aussi un bon moyen de prévenir une infection au HIV pour les personnes qui ont plus de difficulté avec le préservatif.

 

  1. Le Traitement Post Exposition est également une stratégie de lutte pour éviter une infection après un contact à risque.

 

  1. Le TasP se révèle aussi important (traitement comme prévention); En effet, il est bon de savoir que c’est désormais prouvé qu’une personne porteuse du HIV ayant atteint une charge virale indétectable ne transmet plus le vih.

C’est le fameux I=I (Indétectable donc intransmissible).

Le traitement post-exposition

Le site preventionsida.org explique ce qu’est le TPE.

Il s’agit « d’un traitement d’urgence donné à une personne séronégative après une prise de risque élevée par rapport au VIH afin d’éviter qu’elle soit infectée par le virus.

Le TPE doit être pris au plus vite après le risque. Après 72 heures, il ne sera plus efficace.

Le TPE est une trithérapie d’un mois qui permet de stopper la multiplication du virus, et d’empêcher qu’il envahisse le corps. C’est un traitement à prendre durant 4 semaines avec un suivi médical et des prises de sang réparties sur une période de 3 mois. »

 

Mais quand ?

  • Après une relation sexuelle à risque
  • Une rupture ou un glissement de préservatif
  • Un partage de seringue ou de matériel de sniff
  • Suite à l’oubli d’un comprimé PrEP

 

Où en avoir ?

Le TPE est disponible dans les Centres de référence VIH (voir la liste ci-dessous). Il est aussi accessible le week-end et la nuit dans un service d’urgence rattache à un Centre de Référence VIH.

Remarque : Le TPE est sur base d’une prescription, déterminée par un entretien avec un médecin compétent pour l’évaluation du risque d’infection par le VIH.

 

Mais combien ça coûte ?

Le traitement est totalement remboursé par la mutualité. Cependant, les consultations et les frais médicaux comme les prises de sang, les prises en charge psychologiques et autres sont à charge du patient.

Les Centres de Référence VIH en Belgique

Centre de référence du CHU Charleroi
Boulevard Paul Janson, 92
6000 Charleroi
071/92.23.07

Centre de référence de l’UCL Hôpital St-Luc
Avenue Hippocrate, 10
1200 Bruxelles
02/764.16.02 (urgence) ou 02/764.19. 02

CHU St-Pierre – CETIM
Rue Haute, 322
1000 Bruxelles
02/535.31.77

Centre de référence du CHU de Liège
Quai Godefroid Kurth, 45
4020 Liège (5ème étage)
04/270.31. 90

Centre de référence de l’Hôpital Erasme
Route de Lennik, 808
1070 Bruxelles
02/555.74.84

Centre de référence du CHU Dinant Godinne UCL Namur
Avenue Gaston Thérasse, 1
5530 Yvoir
Secrétariat : 081/42.20.81

Centre de référence de l’UZ VUB
UZ Brussel – Campus Jette
Avenue du Laerbeek, 101
1090 Jette
02/477.60.01

CHU Ambroise Paré
Boulevard Kennedy, 2
7000 Mons
06/541.41.85

Centre de référence de l’UZ Gent
De Pintelaan, 185 (entrée par CorneelHeymanslaan)
9000 Gent
09/332.23.50

Centre de référence de l’UZ Leuven (Campus Gasthuisberg)
Herestraat, 49
3000 Leuven
016/34.42.75

Centre de référence de l’institut de médecine tropicale (HIV-SOA Polikliniek)
Kronenburgstraat, 43/3
2000 Antwerpen
03/247.64.55

Centre de Référence de l’UZ Antwerpen (Edegem)
Wilrijkstraat, 10
2650 Edegem
03/821.51.53
Nuit et weekend : 03/821.52.50

Centre de Référence de l’AZ ZNA Middelheim (Antwerpen)
Lindendreef, 1
2020 Antwerpen
03/280.31.11

Centre de Référence de l’AZ ZNA Stuivenberg (Antwerpen)
Lange Beeldekensstraat, 267
2060 Antwerpen
03/217.71.11

Centre de Référence de l’AZ Sint-Jan (Brugge)
Rudderhove, 10
8000 Brugge
050/45.23.12

ZiekenhuisOost-Limburg (Campus André Dumont)
Stalenstraat, 2
9600 Genk
089/32.55.32
Voorafspraak : 050/45.23.20
HIV-verpleegkundige : 050/45.23.12

Centre de référence du JessaHospital d’Hasselt (Campus Virga Jesse)
Stadsomvaart, 11
3500 Hasselt
011/33.55.11

Jan Yperman Ziekenhuis (Ieper)
Briekestraat, 12
8900 Ieper
057/35.71.80

Le traitement préventif pour les personnes très exposées au VIH (PrEP)

C’est quoi ?

Elle empêche le développement du virus et la fixation dans le corps dès son entrée. Ainsi, le virus ne peut survivre et la personne reste séronégative.

 

C’est pour qui ?

Elle est uniquement prescrite aux personnes séronégatives de plus de 18 ans régulièrement confrontées au risque du VIH.

 

C’est-à-dire ?

  • Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes
  • Les travailleuses ou travailleurs du sexe et leurs partenaires
  • Les personnes originaires de pays fortement contaminés
  • Les partenaires des personnes vivant avec le VIH qui n’ont pas atteint une charge virale indétectable
  • Les personnes consommant des drogues par injection (avec échange de seringue)

 

Et comment ça se prend ?

Il existe plusieurs façons de prendre ce traitement ;

  • De manière continue : 1 comprimé par jour, à la même heure, sur une période déterminée.
  • A la demande (uniquement pour les hommes) : il s’agit de prendre deux comprimés minimum 2h et maximum 24h avant le rapport sexuel et puis de reprendre un comprimé le lendemain à la même heure et un deuxième 24h après.

 

Avec la PrEP, un suivi médical est conseillé afin de vérifier :

  • Une potentielle contamination au VIH
  • La présence d’IST
  • Le fonctionnement rénal
  • Le questionnement du patient et le respect de la prise des comprimés

 

Niveau prix ?

Uniquement prescrite par un médecin attaché à un des Centres de référence au VIH, si la personne rempli les critères de remboursement, alors le remboursement aura lieu.

 

La PrEP semble être faite pour vous, renseignez-vous auprès de notre association ou d’un Centres de référence VIH pour avoir plus d’information ou consultez le site http://myprep.be/

Les IST : Oust !

C’est quoi ?

Ce sont des infections sexuellement transmissibles provoquées par des bactéries, des virus ou des parasites.

 

Au niveau des symptômes ?

  • Fièvre
  • Douleurs dans le bas ventre
  • Écoulements anormaux au niveau des organes génitaux
  • Rougeurs des organes génitaux
  • Éruptions cutanées
  • Chancre (petit bouton avec trou non douloureux)

Mais, il ne faut pas oublier que les IST n’ont pas toujours de symptômes visibles, il ne peut y avoir aucun signe extérieur signalant la présence de l’infection.

 

Je peux être infecté-e sans le savoir ?

Les rapports sexuels sans préservatif peuvent engendrer la transmission des IST mais une relation sexuelle protégée peut aussi transmettre une infection (c’est le cas du papillomavirus). Ce sont des particularités, mais ça reste possible.

Le risque 0 n’existe pas, toutefois, le préservatif est un moyen de limiter les risques de transmission, il est donc nécessaire de l’utiliser.

Attention, être infecté·e par une IST peut augmenter le risque d’infection par une autre IST. En effet, les IST fragilisent les muqueuses qui deviennent alors de plus grande « porte d’entrée » pour les autres IST et pour le VIH.

Il est préférable d’éviter d’être infecté·e par plusieurs IST en même temps car cela complique le traitement médical, notamment celui contre le VIH.

La plupart des IST peuvent être guéries sans laisser de séquelles si elles sont soignées à temps. Il ne faut pas laisser ces infections sans traitement carnon traitées, elles peuvent avoir des conséquences graves (stérilité, cancer, etc.). Certaines IST, comme le VIH ou l’hépatite B, peuvent être traitées sans pour autant être guéries. On parle alors de maladies chroniques (qui restent dans le temps).

 

Comment prévenir les IST ?

Un dépistage régulier est recommandé si vous changez régulièrement de partenaire-s.

 

Pourquoi le dépistage ?

Pour assurer une prise en charge médicale plus rapide et éviter de transmettre le virus à d’autres personnes.

 

Quand réaliser le dépistage des IST ?

  • Après une prise de risque pour savoir si vous avez été infecté·e. Pour bien évaluer une prise de risque, il est important de bien connaître les modes de transmission des IST. A titre indicatif, vous pouvez consulter le tableau ci-dessous.
  • Lorsque vous êtes en couple stable et que vous souhaitez arrêter le préservatif
  • Lorsqu’une grossesse est envisagée.
  • Toutefois en cas de grossesse, le dépistage de certaines IST pourra être demandé par votre médecin au cours de votre suivi (Hépatite B et C, Syphilis, Chlamydia, VIH).

 

Comment faire un dépistage ?

Le dépistage des IST peut se faire de 4 manières :

  • Une prise de sang
  • Un frottis vaginal chez la femme (prélèvement médical sans douleur d’un liquide ou de cellules de l’organisme en vue d’un examen microscopique) ou un prélèvement urétral chez l’homme (prélèvement au niveau du canal servant à l’écoulement de l’urine et du sperme)
  • Un prélèvement urinaire

Parfois les symptômes apparents suffiront à diagnostiquer l’infection.

En cas de prise de risque, il est nécessaire de se faire dépister régulièrement car la plupart des IST sont asymptomatiques, cela veut dire qu’il n’y a souvent pas de signe visible de l’infection. Un dépistage précoce permet une prise en charge médicale rapide qui permettra une guérison pour la majorité des IST. Cela vous permet d’adapter votre comportement, pour éviter de contaminer votre/vos partenaire·s. En fonction de l’IST, il est parfois recommandé de traiter systématiquement votre/vos partenaires.

 

Où réaliser un dépistage ?

Il y a diverses solutions comme chez le médecin, dans un centre de dépistage, dans un centre de planning familial, dans une maison médicale…

Voici les coordonnées de lieux de dépistages des IST à Liège ;

MAC Verviers Ensemble Autrement ASBL
Rue Xhavée, 21
4800 Verviers
0495 13 00 26

Dépistage rapide, confidentiel et gratuit du VIH et de la Syphilis à destination des personnes LGBTQIA+

https://www.ensembleautrement.be/activites/les-activites-du-service-social/testvous/

Les autres centres

Centre de Réference VIH du CHU de Liège
Quai Godefroid Kurth, 45
4020 Liège
04 287 67 00

 

SIDA’SOL
Rue des Fontaines Roland, 29
4000 Liège
04 287 67 00
sidasol.be

 

CPF Liège Infor-Famille
Rue de Pitteurs 8
4020 Liège
04/222.37.97

 

Planning Familial des FPS de Liège
rue des carmes, 17
4000 Liège
cpf.liege@solidaris.be
04/223.13.73

 

CPF Infor-Femmes Liège
Rue des Franchimontois 4B
4000 Liège
inforfemmesliege@gmail.com
04/222.39.65
0472/62.11.51

 

CPF Liège le 37
Rue Saint-Gilles, 29/03
4000 Liège
info@le37.be
04 / 223.77.89

 

CPF Liège Estelle Mazy
Rue Cathédrale, 94
4000 Liège
planningfamilial@estellemazy.com
04/223.51.20

 

CPF Liège Collectif Contraception
Rue Théodore bouille, 29
4020 Liège
collectifcontraception@gmail.com
04/342.73.41

 

CPF Seraing
Rue Ferrer, 176
4100 Seraing
seraing@planningfamilial.net
04/336.95.34

 

CPF Hannut L’Oasis Familiale 
Chaussée de Wavre, 22B
4280 Hannut
planning.oasis.hannut@belgacom.net
019/51.11.10

 

CPF Waremme L’Oasis Familiale 
Avenue E. Leburton, 20A
4300 Waremme
planning.oasis.hannut@belgacom.net
019/51.11.10

 

CPF Huy
Rue Delloye-Matthieu, 1
4500 Huy
huy@planningfamilial.net
085/21.73.54

 

CPF Visé Estelle Mazy
Rue Cathédrale, 94
4000 Liège
RETM@estellemazy.com
04/223.51.20

 

CPF Fléron
Rue de Magnée, 55
4620 Fléron
planningfleron@hotmail.com
04/358.06.00

 

CHPLT Verviers, hôpital de jour
Rue du Parc, 29
4800 Verviers
087/21.29.58

 

CPF Verviers Inforcouple
Rue Laoureux, 52
4800 Verviers
inforcouple@skynet.be
087/35.04.44

 

CPF Liège La Famille Heureuse 
Rue St Laurent 79,
4000 Liège
info@familleheureuseliege.com
04/252.06.30

 

CPF Verviers FPS
Rue de Saucy, 14
4800 Verviers
Planningfamilialfps.verviers@solidaris.be
087/31.62.38

 

CPF SPA
Rue du Waux-Hall, 17
4900 Spa
cpf.spa@skynet.be
087/77.50.58

 

Planning Familial Ourthe-Amblève
Place Marcellis, 12
4920 Aywaille
pfoa@planningfamilial.net
04/384.66.99
www.pfoa.be

 

Sips (Planning Familial des jeunes)
Rue Soeurs-de-Hasque 9
4000 Liège
sips@sips.be
04/223.62.82

Plus d’informations sont disponibles sur le site depistage.be.

Le chemsex

Cette pratique consiste à mélanger consommation de produits de type psychotropes, de drogues et de rapports sexuels.

Le phénomène a pris de l’ampleur dans la communauté homosexuelle. Des applications et des sites ont été créés de façon à faciliter l’organisation de ces soirées.

Cet évènement peut durer quelques heures comme plusieurs jours. Pour tenir le coup, les chemsexeurs consomment cocaïne, extasie et surtout des cathinones, une drogue de synthèse proche des amphétamines. Cette drogue synthétique est facile d’accès malgré son caractère illégal.

Dénommées 3-MMC et 4-CMC, elles sont recherchées pour leur effet entactogène. C’est la capacité de produire des sensations extrêmement fortes, qui sont des hallucinations cénesthésiques (hallucination touchant la sensibilité générale par manifestations de sensations anormales à l’intérieur ou à la surface du corps).

Une dépendance psychique très importante peut se créer suite au caractère addictogène des drogues.

Si tu es un adepte de la pratique, et que tu te questionnes, le site https://chemsex.be/chems/ te propose une information complète et détaillée pour améliorer la qualité de ta pratique et limiter les risques de dépendance, d’overdose et de transmission de maladie.

Nouvelle permanence de la MAC de Verviers à Spa (tous les jeudis de 14h à 18h)

En mars 2021, nous lançons une toute nouvelle permanence en partenariat avec la Ville et le CPAS de Spa. Retrouvez nous tous les jeudis de 14h à 18h dans les locaux du CPAS.Contact: Vinciane Hardenne – Éducatrice spécialisée en charge de la permanence.

“La Papote à Verviers” avec Activ’elles – première rencontre le dimanche 7 mars

Quand ? Dimanche 7 mars à partir de 14 heures Où ? Maison Arc-en-Ciel de Verviers - Ensemble Autrement Qui ? Activ'elles et Maison Arc en Ciel de Verviers Ensemble Autrement Cliquez ici pour accéder à l'événement sur FacebookLa Maison Arc-en-Ciel de Verviers et l’asbl...

Offre d’emploi: Assistant.e Social.e ou Infirmier.e en santé communautaire

Offre d'emploi : Assistant.e Social.e ou Infirmier.e en santé communautaire CDD 13H/SEM jusqu'au 30-06-21 (reconductibles)   Le poste et ses missions : Dans le cadre de notre Appel à Projet en Initiative Locale pour l'intégration de la personne étrangère ou d'origine...

Campagne du ruban blanc

Lors de cette campagne mondiale du ruban blanc, nous avons envie de mettre l’accent sur les violences que vivent les femmes trans, lesbiennes, bisexuelles et/ou asexuelles et ainsi exposer une réalité parfois trop invisible. Nous commencerons d’abord par vous faire...

1er décembre 2020, journée mondiale de lutte contre le sida

Ce mardi 1er décembre 2020 c'est la journée mondiale de lutte contre le SIDAUn geste de soutien ? Marquez votre solidarité en arborant le Ruban Rouge afin d'une part de soutenir la lutte contre le SIDA mais aussi votre soutien contre toutes les formes de...

28 septembre 2020 – La santé des personnes LGBTQIA+

  Conférence à destination des professionnels psycho-médico-sociaux organisée par la Maison Arc-en-ciel de Verviers - Ensemble Autrement.Conférence: Santé LGBTQI+à destination des professionnel·le·s des réseaux PMSVinciane Hardenne (éducatrice spécialiséeJonathan Bovy...

Fiertés Verviétoises (3/10) – les photos

Fiertés Verviétoises, les photos (sur Facebook), 3 octobre 2020.Cliquez-ici pour accéder à la publication...

Des fiertés verviétoises pluvieuses mais heureuses – Védia

Date : 13 octobre 2020Source : Vedia, télévision locale de la région de Verviers.Lien : Des fiertés verviétoises pluvieuses mais heureuses - Vedia, television locale de la region de Verviers Le temps n’était vraiment pas de la partie mais cela ne pouvait pas refroidir...

Les Fiertés Verviétoises 3/10

[article antidaté] Samedi 03 octobre de 13h à 01h. Les Fiertés Vervietoises c'est l'événement de célébration et de fierté LGBTQIA+ de cette rentrée.   Chaque année depuis 5 ans, notre Maison Arc-en-Ciel organise une journée d'animations et de concerts afin de...

23 septembre : Ciné-Débat “Lola vers la mer”

[Article antidaté] Ciné-débat "Lola vers la mer" Mercredi 23 septembre 2020 à 20h, à l'espace Duesberg   Organisé par le Centre Culturel de Verviers et la Maison Arc en Ciel de Verviers Ensemble Autrement Billets : www.ccverviers.be/events/lola-vers-la-mer Film...

Pin It on Pinterest